SoftMaker logo

Au-delà des octets

Tirez le meilleur parti de SoftMaker Office pour Android

L’un des plus grands atouts de SoftMaker Office réside dans l’équivalence des fonctionnalités d’une plateforme à l’autre. Après la publication de SoftMaker Office 2021 pour Linux, macOS et Windows, SoftMaker est en passe de lancer les versions Android.

SoftMaker Office pour Android comprend trois applications : le traitement de texte TextMaker, le tableur PlanMaker et le logiciel de présentation évolué Presentations. Les développeurs limitent souvent l’éventail de fonctionnalités de leurs applications Android. En revanche, SoftMaker Office apporte quasiment les mêmes fonctions que ses équivalents sur ordinateur – bien qu’il existe quelques différences mineures, que je vais détailler plus bas.

Installation de SoftMaker Office pour Android

Le Google Play Store diffuse SoftMaker Office pour Android sous la forme de trois applications distinctes, ce qui nécessite d’effectuer trois téléchargements au total. Si vous souhaitez installer toutes les applications, je vous conseille de les télécharger via une connexion Wi-Fi.

La taille des téléchargements dépend de votre appareil – PlanMaker pèse environ 73 Mo, Presentations 90 Mo et TextMaker 96 Mo. Le plus facile est de les télécharger par le biais de la page du développeur dans le Play Store. La majeure partie des fonctionnalités dans les trois applications est gratuite.

Interface pour smartphone comparée à celle pour tablette

Sur smartphone, SoftMaker Office s’exécute avec une interface très réduite : une courte barre d’outils avec une rangée d’icônes en bas, rien de plus. Dans la barre initiale, les boutons ouvrent une seconde barre d’outils comportant les outils les plus souvent utilisés, affichée au-dessus de la barre principale – vous pouvez considérer cela comme une interface à « ruban fin ». L’icône la plus à gauche ouvre un menu traditionnel d’accès à l’ensemble des fonctionnalités du logiciel.

TextMaker affiche en plus un cercle rouge avec une icône représentant un crayon dans le coin inférieur droit. Ce bouton fait basculer le mode d’affichage en « vue continue », qui adapte dynamiquement la mise en page des documents à la largeur de l’écran.

L’une des choses qui me rebute avec Android, c’est la difficulté à couper, copier et coller du texte à un autre endroit. Les développeurs de SoftMaker ont trouvé une façon ingénieuse de combiner le meilleur des deux mondes. La sélection de texte fonctionne de la même manière que partout ailleurs sur votre smartphone : vous double-cliquez d’abord sur un mot, puis vous faites glisser les poignées de sélection natives Android pour étendre votre sélection.

Pour l’étape suivante, il est généralement nécessaire d’effectuer un appui long sur l’une des poignées de sélection jusqu’à ce qu’un menu contextuel s’affiche – si vous ne touchez pas l’écran au bon endroit, vous perdez votre sélection et vous n’avez plus qu’à recommencer. SoftMaker Office apporte une meilleure solution : vous cliquez sur le bouton d’édition de la barre d’outils principale, puis vous sélectionnez l’icône appropriée dans la barre d’outils secondaire. Je trouve cela bien plus facile et efficace.

Sur tablette, SoftMaker Office s’exécute avec la même interface à ruban que dans la version pour ordinateur. Avec toutefois une petite différence : pour gagner de la place, les groupes d’icônes peuvent être masqués et développés en cliquant sur leurs intitulés. Les utilisateurs préférant un aspect différent peuvent changer de type d’interface par quelques clics sur l’écran.

L’interface par défaut sur smartphone se nomme « Barres d’outils : thème moderne », et l’interface par défaut sur tablette « Ruban : thème moderne ». Un bon point : lorsque vous changez le type d’interface dans une application, les autres applications adoptent automatiquement cette interface.

La solution de SoftMaker pour améliorer la fonctionnalité de copier-coller hasardeuse d’Android est ingénieuse : vous sélectionnez le texte avec le doigt, puis vous choisissez une icône dans la barre d’outil pour copier-coller.

Comparaison Android/PC

SoftMaker Office pour Android réussit à reproduire la majeure partie des fonctions présentes sur les versions pour ordinateur. Tout est là : prise en charge totale des documents DOC, HTML, RTF et ODT, création et édition des documents et zones de texte .docx protégés par mot de passe, options de mise en forme de tableaux, signets, saisie SmartText automatique, prise en charge intégrale des diagrammes et graphiques, et (sur tablette) gestion de plusieurs documents en même temps.

Sur la page du produit, SoftMaker fournit une comparaison avec l’éventail de fonctionnalités des versions Android de Docs to Go, Google Docs, Microsoft 365, OfficeSuite Pro, Polaris Office Premium et WPS Office. Cliquez sur « Comparaison » en bas de page pour afficher les tableaux. Ce n’est peut-être pas une surprise pour vous : SoftMaker Office pour Android se place en tête à chaque fois.

Les différences avec les versions pour PC sont limitées : l’éditeur de macro BasicMaker, la prise en charge du format WordPerfect, les objets OLE et l’éditeur d’équation demeurent spécifiques à la version Windows. Du fait de certaines limitations liées à la plateforme, la version Android n’offre pas non plus de gestion de la vidéo ni de sauvegardes automatiques de fichier de type « instantané ». En outre, les utilisateurs allemands ne retrouveront pas le remarquable Duden Korrektor pour la vérification grammaticale et orthographique en allemand.

Comment exploiter au mieux SoftMaker Office en utilisation nomade

La barre d’outils optimisée facilite les opérations de type copier, couper, coller et mise en forme du texte. Cependant, si vous envisagez de créer des documents et d’effectuer d’importantes modifications sur votre smartphone ou votre tablette, il sera préférable d’utiliser des accessoires optionnels du type clavier Bluetooth ou étui avec clavier.

En ce qui me concerne, j’ai toujours avec moi un clavier Bluetooth pliable à double articulation dans mon sac à dos – il prend à peu près autant de place qu’une batterie externe et s’avère un outil idéal pour écrire ou modifier du texte en déplacement.

Les utilisateurs de Chromebook peuvent désormais choisir entre installer la version Linux de SoftMaker Office 2021 (consultez le tutoriel d’installation ici) ou les applications spécifiques pour Android. Remarque : si votre Chromebook est équipé d’un processeur Intel ou AMD, SoftMaker Office pour Linux peut être utilisé. Si l’appareil est doté d’un processeur ARM, SoftMaker Office pour Android fonctionnera dessus.

Activation de fonctionnalités supplémentaires

Presque toutes les fonctionnalités de SoftMaker Office pour Android sont gratuites. Seules quelques options sont disponibles par le biais d’un abonnement. Les fonctionnalités avec abonnement comprennent l’impression directe, l’exportation en PDF et EPUB, le suivi des modifications et la possibilité d’envoyer des documents directement depuis l’application.

L’abonnement mensuel coûte la modique somme de 0,99 € pour l’ensemble des trois applications. Les abonnés à SoftMaker Office NX bénéficient de toutes ces options sans surcoût : il leur suffit de saisir leur clé de produit existante dans l’application Android pour profiter directement de toutes les fonctions quelle que soit la plateforme.

Ajouter un Commentaire

Merci.

Le produit a bien été ajouté à votre panier.