SoftMaker logo

Conseils et astuces : Thunderbird

Une nouvelle voie pour Thunderbird

Rétrospective

Lorsque SoftMaker a lancé SoftMaker Office 2016 il y a cinq ans, le client e-mail Thunderbird était inclus, dans une version optimisée par SoftMaker. Nous avons profité de cette opportunité pour rendre Thunderbird plus performant et convivial selon les idées de SoftMaker.

Nous avons ajouté à Thunderbird des fonctionnalités qui permettaient de déplacer des messages et naviguer dans l’arborescence des dossiers de courrier électronique de façon rapide, un « thème » pour changer l’aspect de Thunderbird en s’inspirant du style SoftMaker et un ensemble de fonctions qui amélioraient l’interface utilisateur de Thunderbird.

Toutes ces améliorations ont été effectuées sous forme d’extensions (aussi appelées modules complémentaires, ou encore « add-ons »). Cela présentait l’avantage particulier de ne pas avoir à créer de version propre à SoftMaker (une « duplication ») de Thunderbird. Thunderbird en lui-même est demeuré inchangé et pouvait toujours être mis à jour par le biais des mises à jour automatiques. Les extensions continuaient simplement à fonctionner.

Situation actuelle

Cela a très bien fonctionné – jusqu’à ce que Thunderbird 60 soit publié. À partir de la version 60 de Thunderbird, cela devenait clair que les développeurs de Thunderbird finiraient par abandonner toutes les extensions classiques. Cela a commencé avec la suppression des « thèmes ». Tous les thèmes qui font plus que simplement définir une couleur de fond différente ne fonctionnent plus dans Thunderbird 60 et les versions suivantes. Le thème SoftMaker en fait partie.

Dans la version actuelle, Thunderbird 68, la prise en charge des extensions a encore été réduite, au point que même notre extension destinée à déplacer rapidement des messages ne fonctionne plus. Et la version à venir se débarrassera des derniers liens avec le passé : elle ne prendra plus du tout en charge les modules complémentaires classiques.

On peut se demander pourquoi les développeurs de Thunderbird agissent ainsi. Il s’avère que c’est inévitable. Thunderbird s’appuie en grande partie sur le code source de Mozilla Firefox et est dépendant de l’intégration du dernier moteur HTML de Firefox.

Cela fait longtemps que Firefox a abandonné les extensions classiques : Firefox 57 a été publié début 2018, et il n’assurait plus la prise en charge des anciennes extensions pour Firefox. Seuls les add-ons du type WebExtensions continuent à être pris en charge ; mais les possibilités sont considérablement limitées.

Les développeurs de Thunderbird ont fait de leur mieux pour reporter la même rupture le plus tard possible. Mais désormais, il n’existe simplement pas d’alternative, dans la mesure où les développeurs de Firefox suppriment du code source de plus en plus de fonctionnalités indispensables à Thunderbird pour ses extensions classiques.

En conséquence, la prochaine version de Thunderbird ne prendra plus en charge les add-ons classiques. Les extensions de SoftMaker ne sont pas les seules concernées : tous les add-ons le sont. La seule exception concerne Lightning, le calendrier de Thunderbird. Il a été estimé que Lightning était essentiel. Ainsi, ce ne sera plus une extension : il sera directement intégré dans Thunderbird.

Que fait SoftMaker ?

À nos yeux, Thunderbird reste le logiciel de messagerie /calendrier à privilégier. Presque tous les employés de SoftMaker l’utilisent.

Pourtant, nous ne pouvons plus prendre en charge Thunderbird de la même façon que nous l’avons fait jusqu’ici, puisque l’infrastructure relative aux extensions va disparaître. Alors il n’y a plus d’intérêt à utiliser un Thunderbird « SoftMaker » plutôt qu’un Thunderbird « normal ».

Par conséquent, SoftMaker Office 2018 est la dernière version que nous proposons avec Thunderbird.

Plus bas, nous vous expliquons la meilleure démarche à suivre pour continuer avec Thunderbird. Nous allons en outre vous donner des conseils sur la manière de personnaliser Thunderbird en vue de continuer à utiliser les fonctionnalités supplémentaires dont vous avez profité jusqu’à présent.

Que recommande SoftMaker ?

D’une manière générale, nous vous conseillons de toujours utiliser la dernière version de Thunderbird, afin de bénéficier d’une protection optimale en matière de cybersécurité. La possibilité de le faire dépend de votre utilisation des extensions de Thunderbird.

Commencez par déterminer quelle version de Thunderbird vous utilisez actuellement. Pour ce faire, exécutez Thunderbird et rendez-vous dans Aide > À propos de Thunderbird. Les versions principales suivantes sont susceptibles d’afficher une boîte de dialogue indiquant les informations suivantes :

Version 68

Vous utilisez déjà la dernière version de Thunderbird. Aucune action n’est nécessaire à l’heure actuelle.

Version 60, 52 ou même plus ancienne

Ces versions ne sont plus d’actualité. Vous vous exposez à des risques de sécurité si vous continuez à les utiliser.

Veuillez vérifier si vous avez installé des add-ons dont vous avez encore besoin et pour lesquels il n’existe pas de substitut dans Thunderbird 68. Cela déterminera si vous pouvez faire la mise à niveau vers Thunderbird 68.

Pour ce faire, rendez-vous dans Outils > Add-ons dans Thunderbird et cliquez sur Extensions sur la gauche. Vérifiez si des add-ons essentiels pour votre travail se trouvent dans la liste affichée.

Vous n’avez pas à vous inquiéter concernant les extensions suivantes :

  • L’add-on « Lightning », qui implémente un calendrier, est déjà intégré à Thunderbird 68. Cela ne vous empêche pas de sauter le pas.
  • Concernant l’extension « SoftMaker Enhanced UI », on trouve un add-on de remplacement compatible avec Thunderbird 68. Son développeur travaille sur une version WebExtension qui pourra fonctionner avec les futures versions de Thunderbird.

En ce qui concerne tous les autres add-ons, vous devriez déterminer si vous en avez toujours besoin. Le cas échéant, nous vous invitons à chercher si de nouvelles versions compatibles avec Thunderbird 68 sont disponibles. Pour ce faire, cherchez dans le site web des add-ons du projet Thunderbird.

En fonction des résultats, vous pourrez décider si vous passez à Thunderbird 68.

Changer pour Thunderbird 68

Faire la mise à niveau vers Thunderbird 68, c’est facile :

  1. Démarrez Thunderbird et sélectionnez Aide > À propos de Thunderbird. Si la version 68 n’est pas installée, le téléchargement de la nouvelle version commencera automatiquement. Suivez les instructions à l’écran.
  2. Après avoir redémarré Thunderbird comme demandé lors de la mise à niveau, vous devez vous retrouver sous une version 68.x. Vous pouvez le vérifier en sélectionnant à nouveau Aide > À propos de Thunderbird.
  3. Ensuite, il faut supprimer les extensions SoftMaker. Comme elles auront été automatiquement désactivées, vous pouvez les supprimer complètement. Allez dans Outils > Add-ons, cliquez sur Add-ons sur la gauche et supprimez toutes les extensions comportant « SoftMaker » dans leur nom.

Optimiser Thunderbird 68

Si vous passez d’une ancienne version à Thunderbird 68, vous voudrez peut-être conserver certains réglages.

L’add-on SoftMaker qui vous permettait d’enregistrer des e-mails et de vous déplacer dans les dossiers rapidement en saisissant quelques caractères vous manque ? Ici, vous trouverez un module presque identique.

Vous aimeriez retrouver l’interface utilisateur de SoftMaker et ses icônes de couleur ? Malheureusement, ce n’est plus possible ; les aptitudes relatives aux thèmes ont été radicalement restreintes.

Cela vous plairait de disposer de nouveau d’une barre de menu en haut de la fenêtre ? Dans Thunderbird, cliquez sur l’icône « Hamburger » (celle qui comporte trois lignes horizontales) dans le coin supérieur droit, sélectionnez le menu « Options » et ajoutez une coche en face de « Barre de menu ».

Vous désirez avoir une barre de titre indépendante, sans barre de menu intégrée ? Rendez-vous dans Outils > Options, choisissez Avancé dans la liste placée à gauche, puis cliquez sur Général dans la barre d’onglets supérieure, et enfin cliquez sur le bouton Éditeur de configuration en bas à droite. Une boîte de dialogue s’ouvre ; saisissez drawInTitlebar dans son champ de recherche. Un seul résultat sera trouvé. Si vous double-cliquez sur le résultat, Thunderbird passe à une barre de titre Windows classique.

Nous espérons que Thunderbird continuera à vous donner toute satisfaction !

Merci.

Le produit a bien été ajouté à votre panier.