SoftMaker logo

SoftMaker Office

Quelles sont les nouveautés apportées par SoftMaker Office 2018 ? – 2e partie

Chers clients de SoftMaker,

La seconde partie de notre série traite des nouveaux formats de fichier dans SoftMaker Office 2018. Comme vous le savez peut-être déjà, notre nouvelle suite bureautique utilise les formats Microsoft DOCX, XLSX et PPTX de façon native. Dans cet article, vous allez comprendre pourquoi nous avons décidé de franchir une telle étape et comment vous, en tant qu’utilisateur, pouvez en tirer profit.

Nous vous présenterons par ailleurs une fonctionnalité particulièrement pratique que vous connaissez probablement déjà dans votre navigateur internet. Bonne lecture !

2e partie : compatibilité et commodité

SoftMaker Office 2018 établit de nouvelles références en matière de compatibilité : les formats Microsoft modernes DOCX, XLSX et PPTX sont à présent nativement pris en charge, c.-à-d. que vous pouvez désormais partager vos fichiers avec les utilisateurs de Microsoft Office sans aucune conversion. Vous trouverez ci-dessous les éléments à tenir en compte et les avantages à en tirer.

Notre nouveau standard : les formats Microsoft DOCX, XLSX et PPTX

Avez-vous eu l’occasion d’enregistrer un document avec SoftMaker Office 2018 ? Si oui, vous avez certainement remarqué la boîte de dialogue suivante :

Dans celle-ci, vous pouvez choisir d’enregistrer les fichiers aux formats Microsoft DOCX, XLSX et PPTX par défaut ou aux nouveaux formats SoftMaker TMDX, PMDX ou PRDX.

Si vous échangez régulièrement des fichiers avec des utilisateurs de Microsoft Office, nous vous recommandons de sélectionner la première option à ce stade. Par la suite, vos fichiers seront enregistrés par défaut dans les formats Microsoft actuels DOCX, XLSX et PPTX – vous pouvez modifier directement ces fichiers dans Microsoft Office.

Outre des échanges de fichiers sans contraintes, ces formats présentent de nombreux autres avantages. Par exemple, vous pouvez utiliser la recherche sur le bureau Windows pour rechercher du contenu dans vos fichiers.

Les applications tierces fonctionnent également souvent avec les formats de fichier Microsoft. Pour bénéficier de la compatibilité avec de telles applications, vous devez choisir les formats Microsoft.

Dans certains cas toutefois, il peut être plus intéressant de choisir les formats SoftMaker TMDX, PMDX et PRDX comme formats de fichier par défaut.

Par exemple, supposons que vous utilisez une autre suite bureautique sur votre ordinateur, parallèlement à SoftMaker Office : si vous voulez avoir la certitude que les fichiers créés avec SoftMaker Office soient ouverts de façon fiable et automatique avec SoftMaker Office lorsque vous double-cliquez dessus dans l’explorateur Windows, il est conseillé d’enregistrer vos fichiers aux formats SoftMaker TMDX, PMDX et PRDX. Dans le cas contraire, la suite bureautique tierce pourrait automatiquement « s’approprier » les formats de fichier DOCX, XLSX et PPTX au démarrage, et deviendrait alors l’application par défaut pour ces types de fichier. Par la suite, ces fichiers seraient ouverts automatiquement avec cette suite bureautique en double-cliquant dessus dans l’explorateur de fichiers.

Pour avoir la garantie que les fichiers créés avec SoftMaker Office soient toujours ouverts avec SoftMaker Office, nous recommandons par conséquent d’utiliser les formats SoftMaker TMDX, PMDX et PRDX dans tous les cas où au moins une autre suite bureautique est installée sur le même système.

Le saviez-vous ? Les formats Microsoft sont maintenant présélectionnés par défaut pour la fonction « Envoyer le document par e-mail » :

Ainsi vous pouvez être sûr que les utilisateurs de Microsoft Office pourront ouvrir les documents qu’ils ont reçus de votre part.

Il se trouve que SoftMaker Office 2018 est rétrocompatible. Tous les fichiers créés avec d’anciennes versions de TextMaker, PlanMaker ou Presentations peuvent également être ouverts avec SoftMaker Office 2018.

Vous pouvez en outre continuer à utiliser vos anciens modèles de document. Pour ce faire, il vous suffit de copier les modèles voulus à partir du répertoire « Documents\SoftMaker\Templates 2016 » vers le répertoire « Documents\SoftMaker\Templates 2018 ». À partir de là, tous les modèles habituels seront à nouveau disponibles dans la boîte de dialogue « Nouveau document ».

Aussi simple que dans un navigateur internet : le glisser-déplacer pour les onglets de document

Vous travaillez souvent sur plusieurs documents en même temps ? Utilisez-vous plus d’un moniteur, et vous souhaitez disposer différents documents dessus ? SoftMaker Office 2018 rend tout cela plus facile que jamais : tout comme dans un navigateur internet, vous pouvez organiser vos documents en « onglets » dans une seule fenêtre de programme, ou alors disposer les fichiers dans plusieurs fenêtres distinctes. Il est également possible de faire des regroupements (plusieurs fenêtres distinctes, contenant plusieurs documents dans des onglets).

Pour « détacher » un document d’une fenêtre de programme, procédez exactement de la même façon que dans votre navigateur internet : faites glisser un onglet de document depuis la fenêtre de programme et déposez-le sur le bureau, comme illustré ci-dessous.

Une seconde fenêtre de programme avec le document que vous avez fait glisser à partir de la fenêtre précédente s’ouvrira aussitôt. Comme vous le voyez dans l’animation ci-dessus, le document peut tout aussi facilement être à nouveau intégré dans une autre fenêtre de programme. Pour ce faire, saisissez simplement à nouveau l’onglet du document avec le pointeur de souris et faites-le glisser vers la fenêtre de destination – et vous obtenez à nouveau les deux documents dans la même fenêtre de programme.

Astuce : vous pouvez également facilement changer l’ordre des onglets de document dans une fenêtre de programme par glisser-déplacer.

Au fait, connaissez-vous notre nouveau « mode sombre » ?

En tant qu’utilisateur SoftMaker Office, vous connaissez peut-être déjà le « mode sombre » pour les menus et barres d’outils classiques. Pour SoftMaker Office 2018, nous avons adapté ce mode de façon optimale pour les nouveaux rubans.

Notre suggestion : essayez-le – son activation est quasi-immédiate. Pour passer en mode sombre, faites simplement un clic droit sur le ruban (en mode classique, sur une barre d’outils). Dans le menu qui s’ouvre alors, sélectionnez l’entrée « Interface utilisateur ». Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, double-cliquez sur la troisième vignette de la première ligne. Il vous est alors demandé de redémarrer TextMaker, ce que vous confirmez en cliquant sur « Oui ». Vous pouvez aussi utiliser la même boîte de dialogue pour revenir à l’interface utilisateur qui vous est familière.

Nous espérons que cette seconde partie de notre série vous aura apporté des informations intéressantes sur notre nouvelle suite bureautique.

Un grand merci pour vos commentaires sur la première partie de notre série. Nous vous rappelons que vous êtes cordialement invités à faire part de vos commentaires ci-dessous. Nous attendons vos réactions avec impatience.

N’hésitez pas à essayer le nouveau SoftMaker Office !

La version d’essai gratuite de 30 jours est disponible ici.



Ajouter un Commentaire

Merci.

Le produit a bien été ajouté à votre panier.